20 janvier 2008

Fêtons le 60ième de notre drapeau National !

Le 21 janvier 1948 le drapeau fleurdelisée flottait pour la première fois à l'Assemblée Nationale.
Petite histoire de notre drapeau ici. Portez fièrement ses couleurs, déployez-le bien haut chez vous. Gens du pays, c'est votre tour de le montrer aux alentours.




Bonne Fête

Dr Fléau

16 janvier 2008

Faisons des gestes de souveraineté

Cette nouvelle fait manchette depuis quelques jours. Pauline Marois, chef du PQ, cherche à ramener certains pouvoirs au provincial, histoire de mieux contrôler nos argents et la façon de les dépenser. En gros, elle cherche à créer la souveraineté de fait avant de déclarer la souveraineté politique. Le gros bon sens, quoi. Nous quitterons la fédération canadienne le coffre plein d'outils pour assurer notre croissance et notre fécondité sociale.

L'idée n'est pas de dédoubler les services fournis par Ottawa, mais bien de se les approprier, les prendre en charge nous-mêmes et les adapter à notre réalité à nous. Le fardeau fiscal des Québecois ne peut que s'alléger, car nous payons pour l'instant pour tout le pays. Imaginez que votre argent des impôts ne va pas à Ottawa (donc Yellowknife, Charlottetown, Windsor, Régina, St-Johns, etc.) mais reste ici (Sherbrooke, Matane, Hull, Gaspé).

C'est certain que les autres partis politiques n'aiment pas ça. Ils vont crier sur toutes les tribunes que c'est antidémocratique, sauvage et illégal. Et tout d'un coup, ils déclarent que ce n'est pas ce que les Québecois veulent. Alors quoi ? Nous voulons rester des serviteurs, peut-être ? Voulons-nous rester sous la gouverne d'un homme qui plie sous G.W. Bush ? Voulons-nous être soumis à la régence d'un parti qui a tout fait pour nous refuser notre droit de nous affirmer en 1980 et puis encore en 1995 ? Voulons-nous avoir comme dirigeants des hommes et des femmes qui n'ont que 18 mois d'expérience politique ? Le NPD ? euh.... Jack Layton a l'air bien sympathique et tout, mais non, non et NON !

J'espère que Mme Marois va brasser des cages. Le chocs des idées est toujours sain. Affirmons-nous, affichons-nous, parlez autour de vous de votre amour de votre pays le Québec. Construisons de l'intérieur une charpente qui saura nous soutenir un fois que nous déciderons de quitter la fédération. Pensez au Monténégro. (Un autre lien ici)

Je lis ces paroles (tirées de l'article lié plus haut)
« J'annonce que le parlement du Monténégro a voté pour la proclamation de l'indépendance du Monténégro »
et j'imagine ce que ce sera pour nous.

« J'annonce que le parlement du Québec a voté pour la proclamation de l'indépendance du Québec »

Trop, trop bon.

Dr Fléau

Aide-nous, HarperMan !

L’industrie forestière va mal au Québec, chacun le sait. Les scieries ferment, les forêts mal gérées se vident de bois, nos « partenaires » nous taxent jusqu’au sang, y a de quoi faire des cauchemars !

Mais attendez ! Regardez dans le ciel ! Est-ce un oiseau ? Est-ce un avion ? Non ! C’est HarperMan, venu pour apporter du secours à nos vaillants travailleurs du bois. Il nous promet 1.2MM$ pour les aider à se sortir de ce miasme économique. Pardon, HarperMan ? Vous dites ? Ah. C’est pour tout le Canada. Le Québec aura droit à 200M$. Le sixième. Mais nous avons le tiers des travailleurs, non ? Donc chaque travailleur Québecois n’aura que la moitié de sa part. Ah. Pardon ? Et c’est conditionnel à l’adoption du budget ! Bien sûr, voyons. Un gouvernement minoritaire a tout intérêt à « bluffer » pour tirer son épingle du jeu. Pendant ce temps, combien feront faillite ? Combien vendront toutes leurs possessions pour arriver à nourrir leur famille ? Combien se tourneront vers l’aide sociale ? Combien se tourneront vers un choix irréversible qui marque une famille à jamais ? Vous ne pouvez pas me répondre, n’est-ce pas, HarperMan ?

Harper n’est que la suite logique dans une longue liste de premiers sinistres qui ont laissé les Québecois pour compte. Harper ne comprends pas le Québec, comment voulez-vous qu’il comprenne les besoins de ceux qui y habitent ? Quelle province se verra attribuée l’autre 200M$ qui nous revient ?

Dr Fléau

08 janvier 2008

Ah comme le verglas a verglassé

Pour une quatrième journée en ligne (au moins), le sujet numéro 1 dans les nouvelles est le verglas de 1998. Devrait-on ériger un monument aux victimes des pannes de courant tant qu'à y être ? Ça fait 10 ans, voyons ! Faut en revenir ! La planète manque-t-elle d'évènements à ce point-là ?

Bin oui, c'est bin plate ce qui s'est passé. Beaucoup de pluie, ça a gelé, encore de la pluie, regel, ad nauseam. Les poteaux sont tombés, les gens ont réappris à se parler devant un jeu de cartes autour de la lampe à huile, c'est-tu donc terrible que ça arrive encore à notre époque ces choses-là. J'avais prié tellement fort, aussi.

"Avons-nous les outils nécessaires pour traverser une autre épreuve ?" Bin oui.
"Les poteaux tomberont-ils encore ?" Y a des chances.
"Sommes-nous prêts ?" On ne peut jamais se préparer à 100% pour quoique ce soit, appelez ça le facteur humain.

Quelques règles de base pour toute famille, même en temps de non-catastrophe:
1- Gardez-vous une trousse de premier soins bien garnie.
2- Achetez-vous une radio et une lampe de poche qui fonctionne à manivelle.
3- Établissez un point de rencontre à l'extérieur en cas de feu, accident, météorite, etc.
4- Apprenez les techniques de réanimation de base.
5- Faites de l'exercice à tous les jours, mangez sainement, faites de la relaxation.
6- Ne votez jamais Libéral. C'est surprenant le nombre de catastrophes qu'on peut éviter de cette façon.

Il y en aurait bien sûr des dizaines d'autres, comme:
A) Gardez votre cellulaire à portée de main
B) Faites une réserve de nourriture non-périssable, inspectée au 6 mois
C) Achetez une génératrice et un bidon d'essence de 50 litres
D) Gardez vos papiers importants dans un coffre-fort étanche
E) Personne n'est obligée d'aller chercher Fido dans le sous-sol. C'est un chien (ou chat, perruche, hamster, boa constrictor, capybara, etc.) , allez en chercher un autre à la fourrière.

Histoire close, fini final, c'est tout. F-I-FI, N-I-NI ! Pu Capable !

Dr Fléau

25 décembre 2007

Poltergeist (ou "Méthane et kangourou")

Bon, je suis revenu. Pour des raisons vagues, je n'avais pas ressenti le besoin de vider mon sac sur le blog depuis quelques mois, mais aujourd'hui, la fin de l'année approchant, je crois me sentir un peu coupable de m'être autant laissé aller. Je dis donc "Je suis revenu", un peu en écho au film "Poltergeist 2" où la petite fille s'exclame, en parlant des esprits frappeurs "They're Baaaaack!"

Ce qui me ramène ? Je vous ferais une liste si je pensais que vous ne vous en foutiez pas. Mais je vous nomme la raison numéro un: Les pets de kangourou. Non mais quel beau sujet, quand même. Tout le monde devrait avoir ce sujet au lèvres, au moins de façon figurative. Pourquoi ce sujet demande-t-il l'attention ? Parce que les kangourous détiennent la solution au réchauffement planétaire, bien sûr ! Les kangourous sauveront la race humaine par l'entremise de leurs flatulences! Vive les pets de marsupiaux! Marsu-pets 4EVER!

Voyez-vous, les kangourous ne produisent pas (ou peu) de méthane par leur flatulences. Les vaches et les porcs par contre sont des usines à gaz mortelles brouteuses. Certains scientifiques explorent donc la possibilité de scinder les bactéries intestinales des marsupiaux magiques à celles de nos vaches et porcs diaboliques dans l'espoir de réduire les émanations toxiques des pets bovins. Bon apétit tout le monde !

Mais quelle idée géniale, me direz-vous, on devrait donner un prix Nobel à ces chercheurs Néo-Zélandais et me demanderez donc pourquoi je cynise à ce point.

Parce que, réponds-je, le parc bovin et porcin ne compte que pour pour une partie minime des émissions de gaz à effet de serre (GES). La vraie source du problème, du moins au Canada, ce sont les producteurs de pétrole, les centrales au mazout, le parc automobile sans cesse croissant, le manque de pression auprès de ces grands producteurs par le gouvernement fédéral pour reserrer les restrictions en termes de GES.

Oh, mais j'y pense, notre Harper national ne vient-il pas de l'ouest? N'a-t-il pas renié l'accord de Kyoto? Harper est-il capable de prendre les bonnes décisions pour le Québec ?

Pendant qu'on s'affaire à examiner les culs des vaches, on ne presse aucune compagnie à réduire leurs émissoins toxiques. C'est bien beau, réduire le méthane. Tant mieux si ça donne quelque chose de vraiment concret, mais tout cela ne serait qu'une goutte de changement, tandis qu'on a besoin d'un bassin olympique.

Demandons à nos leaders de serrer la vis aux manufacturiers automobiles, aux producteurs de pétrole, alumineries, industries du combustible fossile, etc. et attaquons-nous au vrai problème. Il faut changer nos habitudes de consommation, non pas jouer dans les flatulences bovines.

Skippy fait ce qu'il peut; faisons donc ce que nous pouvons.

Joyeux Noël à tous.

Dr Fléau

20 septembre 2007

Rire contagieux - Tordant

Je sais, c'est quétaine, plus bas commun dénominateur, "cheap" et sans but réel. Mais entendre un jeune enfant rire aux éclats m'ôte tous mes moyens.
video

18 septembre 2007

C'est un garçon !


Finalement, c'est un beau gros garçon que ma douce va avoir. Un beau gros Benoît. Elle a eu une échographie mercredi dernier et apparemment qu'il ne peut pas avoir de doutes, c'est bien un 'tit homme. Nous serons donc les fiers parents de 3 tornades, 3 petites boules d'énergie et d'amour, bref 3 raisons d'avoir des cheveux blancs. Voici déjà ses premières photos. On dirait qu'il fait des bulles dans le cliché du centre.
Alors il a fallu grossir notre véhicule de transport, le contrat de la petite Kia arrivant à terme dans quelques jours. J'ai donc maintenant une Caravan, usagée mais impeccable. Ma grande peut s'asseoir sans siège d'appoint, mais pas coco. Il a encore des légumes à manger pour avoir droit de voyager "à l'amazone". Ça prend de la place, ces sièges-là. Avec des tiroirs porte-verre, s'il-vous-plaît.
Je vais tenter de revenir m'asseoir avec vous bientôt, il se passe de belles choses dans ma vie, je veux extérioriser ce bonheur, question de le rendre contagieux. Osti que j'suis quétaine.
Dr Fléau

18 août 2007

Ma nouvelle vie a commencée

J'ai toujours eu tendance à dire que j'ai eu plusieurs vies. À chaque fois qu'il se passait un grand évènement, je changais de vie. Eh bien, en voici une autre. Ma vie de St-Pascalois. Je ne suis plus sur la côte-nord mais dans le Bas-St-Laurent. Enfin, le retour au sources est fait, je vis dans une région où il fait bon vivre, où les gens sont aimables, l'air sent le sel et l'engrais naturel, les feuillus poussent plus grand que ma maison et mes enfants peuvent jouer dans la rue sans se faire écraser.

J'ai connu de belles et bonnes personnes à Sept-Îles, bien sûr. Yvon Paquet, mon chef de chorale est très haut dans ma liste de gens que j'ai appréciés. Mes anciens patrons Guy, Karl, Éric, Maurice et Garry ont tous été très généreux et patients avec moi. Odette aussi, bien sûr, surtout quand j'oubliais de mettre la bonne copie de facture à la bonne place. J'en garderai un excellent souvenir pour le reste de mon existence. Un beau bonjour à Maude Pépin de la chorale, Fleurette et Liette du Tim's, Martin Poirier du IGA, Tersil notre voisine, vous avez été un rayon de soleil dans notre vie dans le nord.

Nous avons fait le choix en famille de venir dans le BSL pour des raisons familiales et nous en sommes déjà très satisfaits. Je suis convaincu que ce choix est l'un des meilleurs que nous ayons fait depuis des années.

Grande nouvelle, ma douce est enceinte de notre troisième enfant. On croit que c'est une fille, mais on attend l'échographie pour en être certain. Nous avons déjà une fille et un garçon, alors j'ai bien hâte de voir ce qui sortira de là cette fois.

Il est tard, je suis vieux, je vais me coucher.
Bon dodo à tous.

08 avril 2007

Je me transplante

Je me bouture, je me dé-greffe et regreffe, je me marcotte, i.e. je déménage. Rien n'est encore fait, mais il se peut très bien que le Docteur se trouve un autre lieu physique pour pratiquer sa médecine. Les gens de ma ville actuelle ne satisfont pas à mon caractère; je ne peux changer 26000 personnes, alors je change de décor. Tant qu'il y a un Tim Horton's , ma santé mentale n'en souffrira pas trop.
Je magasine les maisons demain, je prends des notes et des photos.

Je reposte des détails si j'en ai envie et quand je pourrai, si ça me tente. Ou si vous m'en demandez, bien sûr.

Dr Fléau

05 mars 2007

Charest en collants

J'ai hâte de voir le débat des chefs. J'aime voir des gens adultes et supposément éduqués se ridiculiser et s'attaquer verbalement comme dans la cour d'école. T'as dis que t'étais capable! T'es même pas capable ! Oui, chu capable. Je l'ai fait, r'garde! Ça compte pas, t'as triché ! Pi toé té fefi ! Pi toé t'es trop petit ! Y'a juste moé qu'y é capable !
Osti que j'ai hâte. Je dégouline d'attente. J'ai presque autant hâte que la dernière fois que j'ai dû boire du sirop Buckley's.
Je voudrais voir les chefs dans une arène de lutte, genre Royal Rumble de la WWF, avec tous les partis. Tous les coups sont permis: lancer des promesses vides, montrer des photos compromettantes, traiter de menteur, sortir les squelettes des placards de force, etc. Le vainqueur serait celui qui se sera le plus diminué humainement aux yeux des gens. Moins que les gens le respecteraient, plus son score serait élevé. Ça me rappelle vaguement Paul Martin. Anyway.

En plus, j'ai une pancarte Libérale en face de la maison. Une tache visuelle dans mon paysage pseudo-urbain habituel. Mon quartier est tellement bleu qu'un maison sur cinq a un mât de drapeau d'au moins 3 mètres arborant le fleur-de-lysée flottant fièrement.

René, où es-tu ? Regarde dans quelle merde on est. Descend de sur ton nuage (il ne doit pas avoir de clopes au ciel anyway, n'est-ce pas ?) et aide ton peuple. Son chef a besoin de toi.

Dr Fleau

01 mars 2007

Ça va pas bin / Élections 2007

À date, peu de mes résolutions ont été tenues. Ceci est mon deuxième message depuis la nouvelle année, mes poids et haltères deviennent obèses tranquillement et la seule chanson que j'ai écrite est un arrangement poche d'une toune de Ciccone. Non, je ne la poste pas. Je ne me perdrai pas en excuses ni défaites, je rajouterai simplement un 20 lbs de torque sur mon silice. Amen.

Dans les nouvelles aujourd'hui, c'est la campagne électorale à la grandeur du Québec et il faudra se choisir un chef le 26 mars. Je ne crois pas devoir préciser que mon choix s'arrête sur le PQ, même si le chef actuel n'a rien d'un René Lévesque. Mais je ne crois pas que la figure de proue d'un parti politique doit être aussi critique qu'on semble le croire. Un parti est d'abord constitué de membres, des gens qui, souvent, détiennent leur carte de membre depuis des lustres. Ces gens apportent leurs idées au parti, leur espérances, leur espoir de changer la société pour l'aider à devenir un environnement meilleur pour les futures générations. Remarquez que ceci s'applique à tous les partis, pas juste le mien.

Même si je suis un peu moins qu'enthousiasmé par les prouesses politiques d'André Boisclair, je le considère comme un frère d'armes et présentement, c'est sur ses épaules que la lourde tâche de porter l'ambition de tous nos compatriotes et patriotes modernes indépendantistes repose, et pour cela je lui offre mon respect et mon appui indéfectible. J'ai voté pour lui au lieu de Pauline Marois parce que je voulais du sang neuf, qui bien sûr vient au dépens de l'expérience et des trucs de routier. Qu'on le veuille ou non, les vieux vont tous quitter un jour pour se faire remplacer par des "recrues" qui ont, eux un avenir aussi prometteur et imprévisible qu'un matin d'automne sur la Côte-Nord.

Appel à tous: ALLER VOTER LE 26 MARS !
Compères péquistes, je vous salue et compte vous voir exercer votre devoir de citoyen fièrement.
Indécis, portez une attention particulière aux conversations autour de vous, posez des questions, lisez les journaux et faites des recherches sur internet. Il en va de vos années futures et celles de vos enfants.
Nouveaux majeurs (18-19-20 ans), toi qui te câlisse de la politique, devine qui te donne des prêts et bourses, qui te donne du chômage, qui paie la facture à l'hôpital, qui te permet de prendre des congés payés, qui se bat pour bâtir un monde meilleur ? Le gouvernement. En allant voter, tu exprime ton opinion. Tu comptes. Pour vrai. C'est-tu pas full cool ça ? Yo man, yo yo man, chill buddy, faf à l'os, iPod din poches, du beat su'l mp3 piraté, man. Capiche ?

POur vous aider à vous faire une idée, quelques suggestions de lecture, un rappel de certaines "réalisations" des Libéraux de Jean Charest depuis 2003 :

  1. Loi spéciale sous le baîllon pour taire les enseignants et techniciens scolaires (loi 142)
  2. Hausse des tarifs de garderie de $5 à $7
  3. Réduction des impôts des plus riches, alors qu'ils avaient promis de baisser le fardeau des contribuables de $1G ($1 000 000 000.00)
  4. Réduction de $750 000 du budget des festivités de la Saint-Jean
  5. La vente d'une section du Mont Orford à des intérêts privés
  6. Leur incapacité à réduire les listes d'attentes dans les urgences
  7. Financement à 100% des écoles juives privées à Montréal
  8. "Remaniement" ministériel, éloignant les éléments perturbateurs (lire: magouilles intestines)
  9. Refus d'imposer un gel des tarifs d'Hydro-Québec, qui les a augmenté 4 fois en 3 ans
  10. Coupure dans le système de prêts et bourses

Rappelez-vous du mouvement "J'ai pas voté pour ça!".

Quatre ans, c'est long. Pour Charest et les Libéraux, c'est trop.

C'est à chacun de nous de réparer les erreurs du passé et se donner les moyens pour vivre dans la prospérité, en santé et en sécurité. Donnons-nous la chance de nous découvrir sous notre meilleur jour. Respectons-nous.

Dr Fleau

14 janvier 2007

Petits ajouts au site

J'ai ajouté une liste de livres que j'ai lu et qui sont très intéressants. Je suis bilingue, alors j'aime meux lire un livre dans sa langue originale, si je peux. Certains se lisent en une soirée, voire quelques heures (Ma vie avec Mozart en est un bon exemple), d'autres doivent se planifier pendant un été à moins que vous n'ayez que ça à faire.

Bonne lecture

Dr Fléau

07 janvier 2007

Sur les traces du Père Noël

Un peu tard comme entrée, mais vieux motard que j'aimais. Euh, mieux vaut tard que jamais. Voici les photos des traces de bottes du vieux Saint-Nicholas. Le feu était allumé lorsqu'il est entré. Allez savoir en quel état se trouve son fond de culotte à la sortie !



Dr Fléau

Quelle vie de chien

Ma blonde a toujours eu des animaux chez elle quand elle était gamine. Moi, rarement à jamais. Résultat, nous avons un chien et un chat. Ce n'est pas notre première expérience conjointe animalière, lisez plus bas. Toujours est-il que le chien de la présente mouture s'appelle Osi. Originalement il s'appelait Osiris, mais il tenait dans la paume de ma main et je pouffais de rire lorsque je l'appelait. Alors on a écourté son patronyme. Le voici dans toute sa splendeur dans ce qu'on nomme par chez-nous: "La pose qui rafraîchit".



Peut-être veut-il se fondre au pouf, style camouflage ? Peut-être est-il juste un cabot paresseux. Décidez, mon idée est faite.

Dr Fléau

Ou est la neige ?



Quand j'étais plus jeune je voulais qu'il ne commence à neiger que le 22 décembre et que le tout fonde le 4 janvier. Je suis près d'avoir mon voeu, mais c'est plate à mort. Je veux de la neige à souffler et à faire des bonhommes, des anges de neige, à faire des châteaux forts avec mes petits amours. Dame Nature a choisi le plus poche des souhaits de petits garçons et m'a exhaucé, moi. C'est pas la pollution ni des gaz à effet de serre qui font que la température du globe augmente, c'est moi. Allons-y gaiement, j'ai le dos large.


Pour l'instant, j'ai un peu de ce manteau blanc hivernal dans ma cour, voyez les photos. Je me demande par contre si je vais encore avoir de l'eau cristallisée en grumeaux légers et moelleux quand viendra le temps des sucres.

Dans un autre ordre d'idées, il pleut depuis 2 jours. Osti. Il a fait +3, genre style comme. Osti. Le club de motoneige ainsi que la station de ski s'attendent à une année franchement dégueue. Si la tendance se maintient, dans 20 ans on pourra offrir des croisières autour des Îles de Sept-Îles à l'année longue. Faut voir du positif, quand même.


Une bonne idée d'invention: des roulettes qu'on peut mettre sur des skis. Ou une doublure en plastique (UHMW, communément faussement appelé Teflon) à enfiler sur les skis. S'il y a un inventeur parmi vous, je veux 5% des ventes brutes. Plus, ça devra s'appeler des "FléauSki". Peut-être pas, finalement. Ça fait trop russe. Anyway, bonne glisse.
Dr Fleau

01 janvier 2007

2006 est mort, vive 2007 !!

Finalement, le moment tant attendu est passé, miniuit a sonné, l'année est finie et une nouvelle commence. Je trouve que RBO ont été particulièrement bon hier soir au Bye Bye. Ils auraient pu tapocher un peu plus sur certains sujets (Irak, péréquation, Pluton, le prix de l'essence, Michaelle Jean) mais ils n'avaient que 90 minutes, alors je comprends qu'ils ont choisi leurs cibles.

Mes résolutions pour 2007 (version courte) :
1) m'entraîner plus régulièrement (2 fois par semaine minimum)
2) manger moins de cochonneries
3) écrire plus de musique (1 pièce par mois)
4) gosser sur la maison plus souvent (elle a 50 ans, y a de quoi gosser dessus)
5) continuer mon projet de roman
6) blogger plus régulièrement (2 fois par semaine)

En gros c'est ça. Je devrais être bon pour respecter ça, quand même.

Je me rends compte que je n'ai pas une tonne de lecteurs mais cet espace est plus un exutoire à mon chiâlage que vraiment un carnet intime. Je devrais essayer de le voir un peu comme un carnet intime et voir le résultat. J'ai un peu peur des choses que je pourrais révéler. J'ai relu certaines entrées d'il y a un an et j'ai bien rigolé.

J'aimerais que vous, chers lecteurs, me disiez que vous êtes passé, même si furtivement soit-il, en cliquant sur le lien au haut de la page, ou ici.

Je vous souhaite à tous à nouveau une belle et heureuse année 2007. Santé, amour et bonheur à chacun de vous.

Dr Fleau

30 décembre 2006

Le boucher est mort.

Son sale ami lui a tiré une balle au nez. Dites-le tout haut.

Sérieusement, au cas où vous vivez dans une caverne dans les collines du Tibet avec une connexion internet par satellite, Saddam Hussein est mort par pendaison ce matin très tôt. Cris de joie et danses festives dans la rue. Certains diront qu'il n'a pas assez payé et que la mort est trop doux un prix pour lui. Quand même, c'est fini. Ça coûte cher, un procès, en Irak comme au Québec. Le dictateur n'est plus, on passe à d'autre chose, on prend un autre appel, merci bonsoir.

Sûrement que sa mort va aviver des animosités au Proche-Orient (Ô surprise, de la violence en Irak !), il va être considéré comme un martyre par ses suiveux et sera nommé post-mortem au temple de la renommée d'Allah et se verra accorder 72 vierges une fois rendu à son paradis. Et un chausson avec ça.

Faut être lucide quand même; la terre a toujours eu des trous du cul charismatiques paranoïaques assoifés de pouvoir, et la tendance n'est pas prête de diminuer. Des exemples ?

1) Pol Pot
2) Adolph Hitler
3) Benito Mussolini
4) Mao Zedung (Mao Tse-Tung)
5) Fidel Castro
6) Ghengis Khan
7) La plupart des César de l'ancienne Rome, mais principalement Néron
8) Augusto Pinochet

Je tiens à préciser que je ne crois pas que Fidel Castro soit trou du cul ou paranoïaque. Cuba se porte quand même bien à plusieurs niveaux, surtout à l'éducation.

Qui sera le prochain ? Les paris sont ouverts. Combien mourront ? Nous mourrons tous, éventuellement.

Que 2007 vous apporte la paix et la santé.

Dr Fleau

26 décembre 2006

C'est bientôt la fin d'une autre année

Noël est passé, Joyeux Noël tout le monde, plein de cadeaux, de rires et de dinde farcie qui dort dans l'évier depuis samedi soir. Justement, il va falloir aller acheter de la pâte à tarte. J'ai eu un écran d'ordi neuf, un support à CD en forme de guitare et des pantoufles chauffantes. J'ai offert un pyjama pingouin à ma douce, un CD de Pierre Lapointe, un niveau laser et une pile de jouets pour mes 2 rejetons. Comment était la messe de minuit, me demanderez-vous ? Je ne le sais pas, ça doit faire 8 ans que je n'ai pas mis les pieds dans une église à part pour des enterrements, des baptêmes ou des mariages d'amis. Rien contre Jésus ni rien, mais c'est mon choix. J'élaborerai une autre fois.

Mon père a passé Noël avec nous, ça a été très agréable, si un peu tranquille. Il est reparti ce matin, trop tôt à mon goût. On a fait une bataille de boules de neige dans la cour avec les petits, on est allé prendre un jus et bagel après chez Tim Horton. J'ai pu passer un peu de temps avec lui, ça a fait du bien. Nous habitons à 600km un de l'autre, c'est dur de se voir plus souvent.

Le Père Noël a laissé des traces dans le salon en venant porter ses cadeaux. On a réveillé les enfants vers 23h30, ils n'y croyaient pas: nous avions encore manqué le Père Noël ! Alors on a pris des photos pas mal, et mon père filmait. C'était le festival Flash McQueen pour mon garçon et des Polly Pocket à profusion pour ma fille. Des heures de bonheur devant un petit feu de foyer à côté de l'arbre de Noël. Vraiment ce serait difficile de me plaindre.

Bon, je vais aller finir le lavage, mettre les restants de samedi dans le lave-vaisselle et dire à mononcle Edmond de rentrer chez lui, les petits aimeraient s'asseoir sur le divan maintenant.

Une bonne et heureuse à tous

Dr Fleau

13 décembre 2006

Un éléphant blanc, ça trompe, ça trompe !

Le gouvernement Harper veut mettre en vente les terrains de l'aéroport Mirabel, ce magnifique pachyderme financier, acquis à grands coups de coups de pieds au cul des fermiers d'autrefois. Le gouvernement ne veut pas simplement remettre les titres de propriété aux anciens propriétaires (ce qui serait la moindre des choses), mais il veut leur VENDRE ! Leur arracher leur gagne-pain et les balayer du jeu comme des miettes n'était pas assez, il faudra qu'ils rachètent leur terrains s'ils veulent l'exploiter à nouveau. Les occupants actuels louent la terre pour pouvoir cultiver et vivre dessus. Naturellement, ces derniers venus veulent avoir le premier choix dans la mise. Les familles des anciens propriétaires aussi, tout aussi naturellement, revendiquent que ces acres leur appartiennent. Quel cafouillis. Tout ça pour un aéroport qui a été mal géré (je sais, j'y ai travaillé avant le transfert des vols vers Dorval) et mal intégré au réseau Montréalais.
En plus, les Mohawks s'y mettent et déclarent que le terrain leur revient de "droit ancestral" et que le gouvernement fédéral devrait leur donner, et avec le sourire en plus, j'imagine !

Mais qu'est-ce qu'ils viennent faire là-dedans, eux ? Ces autochtones voudraient qu'on leur cède 75% de la province si on les écoutaient. Voulez-vous les clés de ma maison aussi ? À quand l'égalité des Québecois ? Quand se rendront-ils compte qu'ils se ségrégationnent eux-mêmes dans les réserves, avec des statuts spéciaux, avec des droits spéciaux, avec des revendications ridicules basées sur des traités et des ententes vieilles de 200 ans ? La réalité était toute autre à cette époque. Évoluez, bon Dieu !

Mais je m'éloigne du sujet. Ce que j'aimerais voir, c'est une lettre d'excuses en bonne et due forme du gouvernement fédéral aux anciens propriétaires leur proposant de ravoir leur terre, autant qu'il en reste, quitte à transférer le bail de location des locataires actuels. Si le propriétaire refuse ou rejette l'offre, alors on devrait se tourner vers le cultivateur, qui lui s'est investi depuis plusieurs années dans ce sol fertile.

Je dois avouer, en toute franchise, que cette intention de délivrer ces terres à leurs anciens proprios me réjouit et me montre pour une fois un bon geste de M. Harper.

Dr Fleau

10 décembre 2006

Nouveau lancement de navette

La navette spatiale Discovery est partie pour l'espace sans problème hier soir à 20h47 pour une mission de 12 jours qui servira à poursuivre la construction de la Station spatiale internationale.
Je me demande si nous la verrons de notre vivant, cette SSI. Combien de milliards de dollars iront encore s'envoler vers les débris célestes pour faire un pied-à-terre en orbite ?

Dire qu'une toute petite fraction du prix de la station pourrait nourrir tous les enfants du monde qui ont faim.

À suivre

Dr Fleau